Pyrénées, des montagnes de graffitis...

 Le dépôt bus de la Rue des Pyrénées qui va être démoli, est un endroit investi par les graffeurs avec l’autorisation de la  RATP et l'approbation du vigile.
La mairie du 20 e soutient l'opération; les pochoirs avec leur logo est en quelque sorte un remerciement pour ce geste.

 la télévision en a parlé, alors comme à la Fondation Cartier, les gens viennent voir les graffeurs en action et prennent des photos.

La plaque de la Rue des Pyrénées ayant été recouverte, les passants se plaignaient de ne plus voir le non de la rue, j'ai fait un pochoir avec Rue des Pyrénées  "des montagnes de graffitis" et à  côté "Graff aux Pyrénées ! aussitôt photographié...

 

Rue des Pyrénées, des montagnes de graffiti, à différents endroits, même sur une page de journal !..

Les gens feuillètent mon classeur de matrices...

Grafflower Man survole Paris et part graffer aux Pyrénées déclanchant une avalanche de pierres qui roulent! Clin d'oeil au logo des Stones...

 

Les couleurs explosent sur les murs...et au sol sur papier kraft !

 

Street art ou "Strat art", il faut choisir...

 

Fête de la musique 2010
la  vieille Fender Stratocaster (ou Strat) pochoirisée "Fan d'air de rock n' blues" avec ses étoiles, joue la "Star", posant avec ses mini amplis.

Un chien du graffeur Mia Jone, semble regarder le pochoir "Graffs à tous les étages" sur le mur de brique. 

"Graffs à tous les étages":  à hauteur d'enfants, à hauteur normale, grimpé sur une poubelle ou même sur une échelle...

pyrénées

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×